LIVRAISON GRATUITE SUR LES ACHATS EN LIGNE DE 75$+
Filtres

{{listing.Title}}

Afin de fonctionner, notre corps a besoin d’énergie. Notre principale source d’énergie provient des glucides que nous retrouvons dans les aliments que nous consommons. Pour une grande majorité des nord-américains, les glucides représentent plus de la moitié de l’apport calorique consommé quotidiennement. 

L’alimentation cétogène est basée sur le principe qu’en privant le corps de glucides, nous forçons ce dernier à se tourner vers les gras comme principale source d’énergie. C’est ce qu’on appelle l’état de cétose. Lorsqu’il est en état de cétose, le corps produit des molécules qu’on appelle corps cétoniques, que le corps et le cerveau utilisent comme carburant. Il est d’ailleurs possible de vérifier l’état de cétose en mesurant le taux de cétonémie via divers instruments, certains plus fiables que d’autres. 

Entrer en état de cétose peut prendre de quelques jours à quelques semaines. Pour ce faire, environ 70 à 80% de l’apport calorique doit provenir des gras, 15 à 20 % des protéines et 5 à 10% de l’apport calorique quotidien doit provenir des glucides. Cela veut donc dire que les aliments à haute teneur en glucides, tels que la plupart des fruits, certains légumes, les grains (farines, craquelins, pâtes, etc.), les légumineuses, le miel, le sirop d’érable et tous les sucres raffinés doivent être évités. 

Quels sont les avantages à adopter cette forme d’alimentation?

La diète cétogène a été développé dans les années 20 par des médecins qui l’utilisaient afin de réduire la fréquence des crises chez leurs patients épileptiques. Cependant, puisque le corps utilisait non seulement le gras consommé mais aussi les réserves graisseuses pour convertir les gras en énergie, une perte de poids était observée chez les patients. La perte de poids est d’ailleurs l’une des principales raisons à la source de la popularité de l’alimentation cétogène. Bien que plus d’études soient nécessaires pour démontrer les bienfaits potentiels de cette forme d’alimentation, on parle entre autres de :

Réduction de l’inflammation
Baisse de la pression artérielle
Plus grande clarté mentale
Énergie accrue
Faim réduite

Malgré ces possibles avantages, avant de se lancer dans l’alimentation cétogène, il faut aussi prendre en compte qu’elle présente certains désavantages :

Des effets secondaires possiblement forts et désagréables pendant la période d’adaptation (la fameuse « grippe cétogène »)
Aucun écart n’est possible: on ne peut « tricher » sinon notre corps sort de l’état de cétose et le processus doit être recommencé
Requiert une grande organisation et préparation, surtout si on ne mange pas à la maison
Manque de diversité pouvant réduire le plaisir de s’alimenter
Plus de risques de carences amenés par l’élimination d’une liste exhaustive d’aliments


Le grand mythe à éviter : alimentation cétogène = bacon à volonté 

Tous les gras ne sont pas créés égaux et les répercussions des gras saturés d’origine animale sur notre santé demeurent bien réels. Ainsi, lorsqu’on adopte l’alimentation cétogène, il est important d’inclure des bons gras provenant entre autres des noix, des graines, de l’avocat (chair et huile), de l’olive (fruit et huile), des poissons gras, etc. De plus, il est important d’inclure beaucoup de végétaux colorés à faible teneur en glucides afin d’aller chercher le plus de minéraux et vitamines possibles. 

Régime versus mode de vie; est-ce que l’alimentation cétogène est pour moi?


Se lancer dans l’alimentation cétogène requiert beaucoup de préparation. Tout d’abord, à moins d’être suivi et d’avoir en main un plan alimentaire équilibré, il faut savoir comment calculer nous-même les proportions de macronutriments (glucides, protéines et gras) et le faire quotidiennement. De plus, il faut aussi s’assurer de ne pas créer de carences à long terme au niveau des micronutriments (vitamines, minéraux, etc.) vu la moins grande diversité d’aliments qu’il est possible de consommer. Finalement, il est important que l’apport en protéines soit adéquat, sans être trop important, ce qui pourrait vous amener à sortir de l’état de cétose. 

Vu toutes ces contraintes et spécificités ainsi que la préparation requise, il est fortement recommandé de consulter votre médecin avant d’entreprendre tout changement radical dans votre alimentation, mais surtout, d’être suivi par un professionnel s’y connaissant en alimentation cétogène avant de prendre votre décision. Surtout, rappelez-vous, dans l’optique où votre motivation première est de perdre du poids, toute diète ne servira à rien si vous ne vous engagez pas à changer à long terme les habitudes de votre hygiène de vie qui vous ont amenés à être en surpoids à la base. Afin de fonctionner, notre corps a besoin d’énergie. Notre principale source d’énergie provient des glucides que nous retrouvons dans les aliments que nous consommons. Pour une grande majorité des nord-américains, les glucides représentent plus de la moitié de l’apport calorique consommé quotidiennement. 

{{p.PromoShort}}
prévu le {{formatDate(p.DateAvailableAt)}}
{{p.TitleNoExtra}}
{{p.Brand}}
{{formatPrice(p.Price)}} {{formatPrice(p.PriceDiscount)}} {{formatPrice(p.Price)}}

Dans votre panier
{{ cart.LastProductAddedTitle }}
{{ cart.LastProductAddedPrice }}
{{cart.NbItems }}article(s) dans votre panier
Sous-total: {{formatPrice(cart.ItemsTotal)}}
Détails du panier
Liste cadeaux
{{ wishList.LastProductAddedTitle }}
{{ wishList.LastProductAddedPrice }}
{{wishList.NbItems }}articles(s) dans votre liste
Voir liste